Communiqué ONCFS – Un virus hautement pathogène du lapin capable d’infecter des lièvres

Retrouvez le communiqué de presse du 17 novembre 2017 de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) relatif à la détection de cas d’infections chez les lièvres par le virus RHDV2, un virus hautement pathogène du lapin.

Des chercheurs de l’Anses, de l’ONCFS et de l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse ont montré que, parmi les virus responsables de la maladie virale hémorragique (VHD) du lapin, le virus RHDV2 qui a émergé en 2010 provoque également des mortalités importantes chez le lièvre alors que les souches virales plus anciennes ne touchaient que le lapin. Ce travail s’appuie sur les données du réseau de surveillance sanitaire SAGIR (ONCFS/FNC/FDC) et met en lumière la nécessité d’une veille permanente des virus responsables de ce type de maladie.

Communiqué de presse du 17/11/2017 de l’ONCFS

Pour rappel, les Fédérations départementales des chasseurs participent au réseau SAGIR, réseau de surveillance sanitaire de la faune sauvage. En Saône-et-Loire, les deux interlocuteurs départementaux sont Stéphane CAMUS, technicien à la FDC 71 (Tél portable : 06.88.45.60.44) et Jean-Claude RAJOT, agent technique de l’environnement au Service départemental de l’ONCFS  (Permanence téléphonique du : 06.20.78.94.77).

Vous pouvez les contacter en cas de découverte d’animaux morts ou mourants afin qu’ils soient récupérés et apportés au Laboratoire d’analyses départemental pour examens et analyses afin de déterminer la cause de la mort.

image013