L’aménagement du territoire au sens large est une préoccupation permanente des chasseurs. Les actions qu’ils mettent en œuvre directement ou en partenariat avec le monde agricole et les représentants des intérêts forestiers contribuent à améliorer les capacités d’accueil de la faune sauvage. Une meilleure connaissance des habitats de la faune sauvage et des activités socio-économiques liées est toujours recherchée. Des conseils aux pratiques et aux aménagements favorables à la faune sauvage et à la biodiversité sont communiqués.

Les Habitats – Etat des lieux (SDGC 2012/2018)

L’état des lieux réalisé par la Fédération des chasseurs lors de l’élaboration du SDGC 2012/2018 permet de mettre en perspective l’évolution des actions menées par les chasseurs sur les habitats.

Aube - © Pascal Avignon Sousbois_CRPF  ZH_LesDeuxFays 39 le 08 06 08 8
Etat des lieux Habitats agricoles  Etat des lieux Habitats forestiers  Etat des lieux Zones humides

 

Les Habitats – Les Orientations (SDGC 2012/2018)

Les orientations « Habitats » doivent permettre à la FDC 71 de s’impliquer dans les politiques agricole, environnementale et d’aménagement du territoire pour améliorer ou conserver des milieux favorables à l’accueil de la faune sauvage dont les espèces chassables.

Orientations Habitats SDGC 2012/2018

Exemples d’actions en faveur des habitats

AGRIFAUNE : un partenariat Agriculture – Faune sauvage – Chasse

En 2006, une convention nationale signée entre l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et la Fédération nationale des chasseurs.

Les objectifs :

– Favoriser la prise en compte de la faune sauvage au sein d’une agriculture performante

– Contribuer au développement durable des territoires ruraux

– Intégrer la biodiversité dans le tissu économique local des exploitations agricoles

– Suivre les performances techniques, économiques et environnementales des exploitations agricoles du réseau

– Promouvoir les références acquises grâce au réseau auprès des pouvoirs publics

– Collaborer à l’élaboration des nouvelles politiques rurales

Thématiques et projets : haies, cultures intermédiaires, cultures énergétiques, organisation du parcellaire, pastoralisme en montagne, viticulture, bandes enherbées, autonomie fourragère

Le réseau :

– des partenaires agricoles et cynégétiques sur tout le territoire

– un réseau représentatif de toutes les orientations technico-économiques de l’agriculture française

– des agriculteurs témoins, prêts à partager leur expérience

En Saône-et-Loire, une 1ère convention AGRIFAUNE a été signée en 2008 entre la Chambre d’agriculture, la FDSEA, ONCFS et la FDC 71.

Logo_AgrifauneThèmes privilégiés :

le bocage ou comment conserver des haies voire les remplacer par d’autres éléments favorables à la faune,

la mosaïque d’habitats ou comment diversifier les habitats du gibier,

la reproduction du petit gibier ou comment prendre en compte la période de reproduction, si importante pour le petit gibier, dans les pratiques agricoles modernes.

Une 2ème convention a suivi, signée en janvier 2014 par les mêmes partenaires. La nouvelle programmation est axée sur deux thèmes essentiels et n’est plus particulièrement localisée dans le département :

le bocage ou comment intégrer le bocage à l’exploitation agricole.

la mosaïque d’habitats ou comment diversifier les habitats de la faune.

Documents illustrant des actions entreprises en Saône-et-Loire dans le cadre d’AGRIFAUNE : 

  • Etude d’opportunité sur l’utilisation du lamier à scie et sur la valorisation des produits d’entretien et d’exploitation de haies en Bresse bourguignonne

Résumé de l’étude :

En Bresse bourguignonne, dans le département de Saône et Loire, le linéaire bocager diminue sensiblement encore de nos jours et les caractéristiques des haies sont également modifiées par de nouvelles pratiques d’entretien. Les conséquences sont évidentes sur les plans agronomique, environnemental, paysager… L’évolution des exploitations agricoles bressannes et notamment le changement de production, l’agrandissement parcellaire, la diminution des besoins en bois expliquent en grande partie cette situation. Dans le cadre du dispositif AGRIFAUNE en Saône et Loire, un groupe de travail local associant plusieurs représentations agricoles, cynégétiques et des exploitants a réfléchi aux solutions possibles pour concilier agriculture actuelle voire future et conservation à long terme du bocage.

L’utilisation de nouveaux matériels, la recherche de nouvelles fonctions pour le bocage, en particulier économiques, semblent faire partie des solutions.

Ainsi, un travail d’évaluation des potentialités de production de bois de l’ensemble des linéaires boisés présents sur huit exploitations bressannes a été mené. Prenant en compte la biodiversité, cette évaluation montre les potentialités de la majeure partie des exploitations à produire du bois de façon immédiate et pérenne. Différents données technico-économiques indiquent également aujourd’hui la pertinence d’une telle exploitation raisonnée du bocage et des débouchés locaux apparaissent.

Etude lamier (rapport complet de 110 pages)

Etude lamier (synthèse de 8 pages)

  • Note de recommandations pour la prise en compte de la biodiversité dans le cadre des travaux d’entretien des haies, accotements et autres éléments fixes du paysage

Partenaires AGRIFAUNE – Mars 2013

A l’attention des collectivités locales et autres utilisateurs de matériel d’entretien du paysage

Note de recommandations

Autres actions

  • Elaboration par la Chambre d’agriculture 71 avec le concours de l’ONCFS, la FDC 71, la CUMA 71, la DDT 71 et le Conseil départemental d’un Guide de gestion et d’entretien du bocage (Année 2016)  à l’usage des exploitants agricoles et de tous les gestionnaires (entrepreneurs de travaux agricoles et forestiers, collectivités) du bocage en Saône-et-Loire. Ce guide permet de retrouver les textes réglementaires en lien avec le bocage, des fiches thématiques sur les haies (hautes, basses, alignement d’arbres, ripisylves) détaillant leur rôle, les essences dominantes, les outils d’entretien ainsi que le potentiel en bois et par ailleurs des informations sur la production de plaquettes à partir du bocage. Ce guide apporte de nombreuses données pratiques pour la gestion et l’entretien du bocage.

Guide de gestion et d’entretien du bocage (Année 2016)