Bilan de l’assemblée générale de la FDC 71

L’assemblée générale 2019 de la Fédération des chasseurs de la Saône-et-Loire s’est tenue à l’Embarcadère de MONTCEAU LES MINES. Ce 20 avril 2019, la Présidente Evelyne GUILLON et les membres du conseil d’administration ont accueilli 200 adhérents, chasseurs ou responsables de chasse ainsi que les responsables d’associations départementales de chasse spécialisée et les partenaires.

La Présidente a salué la présence de Mme Marie Claude JARROT, Maire de Montceau les Mines, M. Jérôme GUTTON, Préfet de Saône et Loire, M. Jean-Paul EMORINE, Sénateur, Mme Marie-Thérèse FRIZOT, représentant le Président du Conseil départemental, M. Michel TRAMOY, Maire-adjoint de Montceau les Mines, Mme Catherine GAILDRAUD, Directrice-adjointe de la DDT, M. Christian BAJARD, Président de la FDSEA, M. Luc JEANIN, représentant le Président de la Chambre d’agriculture, M.  Antoine DERIEUX, Délégué régional Bourgogne-Franche-Comté de l’ONCFS, M. Aurélien LACONDEMINE, Chef du service départemental de l’ONCFS, M. Régis MICHON, Directeur de l’agence territoriale Bourgogne Franche-Comté de l’ONF, M.Georges GUYONNET, Président de la Fédération pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, M. Paul Henri MERLE, représentant le Président du Syndicat des Forestiers de Saône et Loire, M. Jacques HUMBERT, Président de l’Association départementale des communes forestières, M. Bruno KELLER, Président du Syndicat de la Propriété Privée et M. Guy BEAUCHAMP, Président de Cultivons nos Campagnes et Vice-Président de la FDC 71.

La Présidente était également heureuse d’accueillir les présidents ou représentants d’associations de chasse spécialisée et les partenaires fonctionnels. Elle a remercié les membres du conseil d’administration pour leur soutien, l’Association des Chasseurs du Bassin Minier pour l’aide apportée à l’organisation de l’assemblée et les sonneurs des Echos de Gaffrant pour l’animation de la journée.

Avant de commencer le rapport moral, la Présidente a demandé une minute de silence pour honorer, les chasseresses et chasseurs de Saône et Loire qui sont partis rejoindre Saint Hubert en 2018/2019 dont Edouard Lamy, ancien Président de la FDC 71 et notre trésorier, André Roux.

Dans son rapport moral et d’activités, la Présidente a abordé le problème du sanglier en Saône et Loire en mettant l’accent sur 5 unités de gestion identifiées en alerte rouge et même noire où les montants dépassent les 100 € aux 100 hectares. Sur ces dernières, elle s’est engagée personnellement à actionner tous les leviers possibles pour faire baisser les populations de sanglier. La vigilance sera également de mise sur le reste du département au vu des dégâts agricoles constatés pour la saison 2018/2019 et au risque de Peste porcine africaine (PPA).

Pour le chevreuil, un travail en étroite collaboration avec les partenaires forestiers doit permettre d’avoir une cartographie précise des plantations en cours ou en projets pour être réactifs et efficaces et d’augmenter les attributions sur ces zones qualifiées de sensibles. Par ailleurs, les forestiers devront accepter le cerf élaphe en Saône-et-Loire car aucune zone d’exclusion n’est prévue au vu des éléments de suivi de l’ONCFS en Bresse du Nord et de la présence dans le Morvan. La FDC 71 reste toutefois extrêmement vigilante sur l’évolution des populations.

Pour le petit gibier, la nouvelle gestion du lièvre dès 2019/2020 et un appel aux porteurs de projet locaux passionnés pour animer une opération sur le faisan commun ont été évoqués.

Dans son rapport moral, la Présidente est revenue sur le travail important réalisé dans le cadre de la réforme de la chasse. Ce parcours du combattant pour les représentants cynégétiques nationaux est toujours en cours mais il permet déjà de lister de nombreux motifs de satisfaction même si des motifs de mécontentement subsistent. En quelques chiffres, elle a rappelé la force de la Chasse en France et l’importance de continuer tous les efforts déjà réalisés en terme de sécurité qui portent leurs fruits.

Après le rappel des formalités statutaires, le procès-verbal de l’AG 2018 a été approuvé à l’unanimité. Ce fut le cas aussi pour le vote du nouveau règlement intérieur et de la désignation du commissaire aux comptes pour 6 ans.

Les comptes de résultats au 30 juin 2018 pour le secteur général et pour le secteur dégâts ont été présentés par Charles PATARD de CERFRANCE. S’en est suivi le rapport du commissaire aux comptes, Vincent OLIVIERI. CERFRANCE a également présenté le budget prévisionnel 2019/2020. Le trésorier Gérard GUYOT a ensuite présenté pour ce budget 2019/2020 les prix des cotisations et des dispositifs de marquage avec un secteur général proposé à l’équilibre avec un timbre fédéral inchangé à 81 €, un bracelet sanglier à 25 € (au lieu de 20 €) et un timbre grand gibier proposé au vote à 25 € ou 27 €. Un choix était également à faire pour le calcul de la contribution territoriale, les 2 méthodes ont été présentées par Stéphane CAMUS, technicien. Les 2 méthodes ont en commun qu’elles doivent permettre de combler un compte de résultat du secteur dégâts déficitaire de 260000 € et de ne pas prendre en compte les prélèvements 2018/2019 pour le calcul de la contribution. La méthode 1 répartit les 260000 € sur toutes les unités de gestion (UG) en prenant en compte le montant des dégâts et l’apport des ventes de bracelets de sanglier sur l’UG. La méthode 2 répartit les 260 000 € sur toutes les unités de gestion (UG) en prenant en compte uniquement le montant des dégâts des UG.

Diaporama de la FDC 71 reprenant le déroulement de l’AG

Les votes ont permis d’entériner les prix des cotisations et des dispositifs de marquage à l’unanimité, un timbre grand gibier à 25 € à la majorité (137 voix / 180 votants) et de choisir la méthode de calcul 2 (92 voix / 173 votants). Le budget prévisionnel 2019/2020 a été voté à l’unanimité.

La Présidente a ensuite donné la parole à Edouard BUISSON, technicien, pour une présentation sur la gestion du lièvre en Saône-et-Loire permettant un bilan des actions 2018/2019 et de celles à mettre en œuvre pour 2019/2020 à l’échelle du département ou des Entités Petit Gibier Lièvre nouvellement créées.

Après la présentation par la Présidente des propositions de la Fédération pour les périodes et conditions spécifiques de chasse pour la saison 2019/2020, Peggy GAULTIER, chargée de mission, a présenté le travail réalisé dans le cadre de l’élaboration du 3ème schéma départemental de gestion cynégétique (2019/2025). Puis, elle est intervenue sur la peste porcine africaine (PPA) en décrivant la maladie, la situation en Belgique, les moyens de prévenir l’arrivée de la PPA par la surveillance et la prévention dont les actions pour diminuer les populations de sanglier.

La parole a ensuite été donnée à Madame Géraldine JACQUELIN de la Direction des routes et des infrastructures du Conseil départemental de Saône-et-Loire sur la convention signée entre la FDC 71 et le Département concernant l’occupation du domaine public relative à l’information temporaire des battues de chasse. Les panneaux d’information spécifiques « Chasse en cours » et les modalités de pose ont été présentés.

La Présidente a rappelé les travaux sur la valorisation du bois bocager avec l’Action « Produire des Plaquettes bocagères en Bresse Bourguignonne » qui permet de conserver le bocage en remerciant les partenaires et les financeurs (Coopérative Bourgogne du Sud, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, Communauté européenne, Pays de la Bresse bourguignonne).

En application de l’article 11 des statuts de la FDC 71, des éléments de réponse ont été apportées à la question écrite transmise par des adhérents concernant l’utilisation l’année suivante des dispositifs de marquage sanglier et chevreuil de l’année.

Afin de valoriser les associations départementales de chasse spécialisée, la Présidente souhaite qu’elles puissent se présenter en assemblée générale. Pour ce premier exercice, c’est Patrick JAILLET, délégué départemental de l’UNUCR qui a mis en avant l’investissement des conducteurs de chiens de sang.

La Présidente a ensuite donné la parole aux personnalités en terminant par l’intervention de Monsieur le Préfet.

A l’issue de l’assemblée générale, les honneurs ont été sonnés par les Echos de Gaffrant pour Monsieur le Préfet, Madame le Maire de Montceau-les-mines et Madame la Présidente de la FDC 71.

Pendant le repas qui a suivi l’assemblée générale, la Présidente a procédé à la remise des médailles de bronze de la Fédération à :

Monsieur Jean MOUROT de Curgy, âgé de 89 ans, Président de chasse pendant presque deux décennies, sur la commune de Curgy. Grand-père bienveillant, il a initié très tôt son petit-fils au plaisir de la chasse, à l’amour de la nature, aux valeurs amicales entre chasseurs et surtout aux valeurs morales.

Monsieur Georges DURIAUD de Mancey, âgé de 98 ans qui chasse depuis 1945. Il a été Président de la société de chasse pendant environ 50 ans. Toujours grand chasseur, il a prélevé 2 sangliers cette saison.

Une médaille de bronze sera remise ultérieurement à Monsieur Hubert MESLE de Chagny, âgé de 86 ans mais qui ne pouvait pas être présent ce jour. Monsieur MESLE est le plus ancien chasseur de l’amicale de chasse des Bois de Lessard. Ses amis chasseurs le disent toujours prêt à rendre service dans un bel esprit de camaraderie et lui reconnaissent être un vrai défenseur de la chasse et un posté très assidu.