Consultations concernant les activités cynégétiques en Saône-et-Loire

La FDC 71 vous propose un mode opératoire pour répondre aux consultations publiques : mode opératoire.

Autres consultations concernant les activités cynégétiques

CORMORAN :

Un projet d’arrêté ministériel fixant les plafonds départementaux dans les limites desquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant les grands cormorans (Phalacrocorax carbo sinensis) pour la période 2022-2025 est en consultation publique jusqu’au 15 août prochain.

Pour participer à cette consultation publique la FDC 71 vous propose de donner un avis DÉFAVORABLE à ce projet d’arrêté. Pour justifier votre avis, dans le corps du message, vous pouvez reprendre l’une de ces formulations et y apporter votre touche personnelle, ou faire votre propre commentaire :

– Le cormoran est jugé comme le facteur qui rend la pêche de pisciculture sur les étangs non rentable. Il convient donc de maintenir des prélèvements sur les eaux closes comme sur les eaux libres qui peuvent aussi être des étangs à vocation piscicole. Il faut donc maintenir un quota sur les eaux libres.

– Le cormoran lors de son hivernage va utiliser des dortoirs et des reposoirs parfois éloignés de plusieurs kilomètres. Si lors de ses déplacements, l’opportunité de pêcher se présente à lui, il ne fera pas la distinction eaux libres ou eaux closes. La régulation du cormoran doit être un effort global et non localisé sur quelques sites classés eaux closes.

– La limitation des prélèvements de cormorans uniquement sur les eaux closes va provoquer l’abandon de l’activité piscicole sur certains étangs considérés comme eaux libres. L’abandon de l’activité piscicole va entrainer une modification de la gestion de l’étang, avec l’abandon de la mise en assec. Ce qui a pour conséquence une diminution de la biodiversité.

– La population de cormoran est jugée en augmentation de plus de 8%, la limitation des zones de régulations n’aura que pour effet d’augmenter son impact sur des populations piscicoles protégées ou non. Il ne faut donc pas abandonner la régulation du grand cormoran sur les eaux libres.

Pour accéder à cette consultation publique cliquez ici

 

GRAND TETRAS :

Suite à ce CNCFS du 20 juillet, les projets d’arrêtés ministériels relatifs aux chasses traditionnelles, à la suspension de la chasse du grand tétras et à l’autorisation de l’emploi de la chevrotine pour la chasse à tir du sanglier dans les Landes sont en consultation publique jusqu’au 10 août prochain.

Vous pouvez les retrouver en suivant ces liens :

 

TOURTERELLE DES BOIS, BARGE A QUEUE NOIRE, COURLIS CENDRE

Suite au Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (CNCFS) du 1er juillet, les projets d’arrêtés ministériels suspendant la chasse de la tourterelle des bois, de la barge à queue noire et du courlis cendré pour la saison 2022 – 2023 sont en consultation publique jusqu’au 22 juillet prochain.

Vous pouvez les retrouver en suivant ces liens :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-suspendant-la-chasse-de-la-a2671.html

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-suspendant-la-chasse-de-la-barge-a-a2670.html

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-suspendant-la-chasse-du-courlis-a2669.html

Nous comptons sur votre mobilisation contre chacun de ces projets d’arrêtés. Votre contribution doit se faire sous la forme d’un dépôt de commentaire ; on vous demandera le titre de votre message, le texte de votre message, votre nom et votre adresse mail. Dans votre message il faut argumenter votre position.