Influenza aviaire : passage au risque modéré, 193 communes impactées en Saône-et-Loire

La situation vis à vis de l’influenza aviaire est  inquiétante au niveau européen. Outre de nombreux cas déclarés dans la faune sauvage en Europe, la Belgique et le Luxembourg ont déclaré des cas chez des oiseaux captifs et la  France vient de déclarer un foyer chez un particulier dans le département des Ardennes.
Considérant cette situation, le ministère a décidé de relever dès aujourd’hui le niveau de risque de « faible » à « modéré » sur le territoire métropolitain (arrêté ministériel).

Cette élévation du niveau de risque entraîne notamment dans les communes situées dans les zones à risque particulier (ZRP) c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs définies par l’arrêté ministériel du 16/03/2016 :

  • la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;
  • l’interdiction de l’organisation de rassemblements (marchés, expositions) ;
  • l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ; ( Certaines dérogations devraient être mises en place. Nous attendons de nouvelles informations)
  • l’interdiction de l’utilisation d’appelants.( Certaines dérogations devraient être mises en place. Nous attendons de nouvelles informations)

 

Des mesures sont également rendues obligatoire sur tout le territoire :

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée d’un département cité ;
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Ce passage de niveau de risque « faible » à « modéré » engendre donc des contraintes pour nos chasseurs et éleveurs. Nous vous invitons au strict respect des mesures de biosécurité et à une surveillance accrue de la part des acteurs professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux et des chasseurs.