Influenza aviaire : passage au risque négligeable

Suite à l’amélioration de la situation dans les filières avicoles, le Ministère en charge de l’agriculture (MASA) a décidé de ramener le niveau de risque à négligeable sur tout le territoire français (Arrêté ministériel du 3 juin 2022). Ainsi il n’y a plus de frein réglementaire à ce que les volailles profitent du plein-air.

La surveillance retrouve donc son niveau le plus bas, sauf dans les zones encore réglementées localement suite aux derniers cas positifs.

Par contre, nous sommes toujours confrontés à des cas sur la faune sauvage, et en particulier sur 2 épisodes :

  • Une série de contaminations sur le littoral Manche/Mer du Nord, avec des épisodes particulièrement massifs sur les goélands, pouvant aller jusqu’à des centaines de mort (baie de Somme) (toujours H5N1)
  • Une atteinte particulière sur la population des vautours fauves dans les Cévennes.